Le Vidéo Club MoviesNerd

Le Vidéo Club MoviesNerd, c'est l'endroit où l'on range nos critiques sur des films que nous n'avons pas vu au cinéma. Amateurs de VHS, Laser Disc, DVD, Blu-Ray ou VOD vous êtes ici chez vous !

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit” par E-Stark

    “Que nul cris d’allégresse ne retentissent ! Que nul homme n’observe le ciel avec le coeur plein d’espoir ! Maudissons ce jour ensemble mes amis, nous qui allons réveiller le Kraken !” Bill Nighy – “Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit” de Gore Verbinski (2006) Bien souvent au cinéma et plus particulièrement chez Disney, que fait-on quand un film fonctionne au box-office ? On franchise ! Il est vrai que si La Malédiction du Black Pearl avait tout d’un coup de poker, ce second volet semblait partir sur des bases plus solides. Ce qu’ont bien compris les scénaristes et le réalisateur Gore Verbinski. A vrai dire Le…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl” par E-Stark

    “Trinquons mes jolies Yo Ho !” Johnny Depp – “Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl” de Gore Verbinski (2003) C’était un pari risqué pour Disney, pourtant épaulé par le producteur à succès Jerry Bruckheimer. En effet si la firme aux grandes oreilles utilise depuis près de soixante-dix ans ses nombreux succès cinématographiques pour les porter en attractions dans leurs différents parcs à travers le globe, Pirates des Caraïbes fait le chemin inverse. Coup de poker. La Malédiction du Black Pearl se présente comme un film d’aventure prenant son inspiration dans l’une des plus célèbres attractions des parcs Disneyland : Pirates of Caribbean. Pour porter cela au cinéma…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Nocturnal Animals” par E-Stark

    “Quand on trouve l’amour, on en prend soi. Ca n’arrive pas souvent.” Jake Gyllenhaal – “Nocturnal Animals” de Tom Ford (2017) J’attendais avec impatience le nouveau film de Tom Ford après l’excellent et poignant A Single Man. Malheureusement pour moi ce visionnage s’est avéré assez pénible, pour rester poli. Difficile de voir en Nocturnal Animals un film qui vous laisse un souvenir inoubliable tant ce dernier peine à convaincre, la faute à un scénario aussi creux que classique. Certes la narration est particulière et c’est sûrement, avec le casting, la seule chose intéressante à retenir du film. Tom Ford filme les clichés et l’ennui, mais il en oublie son spectateur.…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “La Belle et la Bête” par E-Stark

    “Tu rêves mon pauvre ami, elle te voit comme un tortionnaire et comme un monstre. C’est sans espoir.” Emmanuel Jacomy, la voix de la Bête – “La Belle et la Bête” de Gary Trousdale et Kirk Wise (1991) Il est assez difficile pour moi de parler clairement de La Belle et la Bête tant il a eu d’importance dans ma cinéphilie. Au-delà d’être un grand classique des studios Disney, le film est surtout à mes yeux une vraie merveille qui a son identité propre que l’on ne retrouve dans aucun autre film d’animation. Sorti l’année de ma naissance, La Belle et la Bête a évidemment parcouru toute mon enfance. Usant…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “The Neon Demon” par E-Stark

    “La beauté ne fait pas tout, elle est tout.” Alessandro Nivola – “The Neon Demon” de Nicolas Winding Refn (2016) Je ne suis pas un admirateur du style de Winding Refn, non pas que je ne lui reconnaisse pas un certain talent pour l’esthétique, ce serait mentir que de prétendre qu’il n’en n’a pas, mais son cinéma me laisse souvent de marbre. Néanmoins The Neon Demon était tout à fait le genre de sujet susceptible de m’intriguer. Je n’avais que moyennement apprécié Drive que j’avais trouvé globalement beau mais creux, malheureusement c’est un peu le même constat concernant The Neon Demon bien qu’à peu de choses près il demeure plus…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique du film “Braveheart” par E-Stark

    “Ton cœur est libre, trouve le courage de le suivre.” Sean Lawlor – “Braveheart” de Mel Gibson (1995) Bien plus qu’un simple biopic, l’histoire va plus loin que cela, Mel Gibson propose avec Braveheart une fresque épique sur la liberté et la patrie. On a pu lire beaucoup de choses concernant les inexactitudes historiques de Braveheart et c’est vrai qu’il y en a plusieurs qui peuvent faire dresser sur la tête les cheveux des férus d’histoire, mais qu’importe passons. Est-il encore utile de le rappeler, mais nous n’allons pas forcément au cinéma pour prendre un cour d’histoire. Pour évoquer la vie d’un personnage historique réel il faut parfois prendre des…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    “The Best Offer”, les sentiments mis aux enchères.

    “Les émotions sont comme les œuvres d’art. Elles peuvent être contrefaites : elles ressemblent en tout point aux vraies  mais ce sont des contrefaçons.” Il y a certains films qui, d’une manière assez inouïe, nous absorbent et nous laissent consterné, hébété. L’histoire et les personnages s’insinuent dans notre esprit pour nous faire sans cesse repenser à lui, jusqu’au moment où l’on ressent le besoin de le partager avec quelqu’un d’autre. C’est le cas de The Best Offer, né du réalisateur italien Giuseppe Tornatore en 2013. Tout comme l’art est un ensemble d’éléments qui le rend beau et marquant, ce film réuni tout ce qui peut le rendre frappant. Et si The…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Jurassic Park III” par E-Stark

    “Les pires choses imaginables ont souvent été faites avec les meilleures intentions.” Sam Neil – “Jurassic Park III” de Joe Johnston (2001) Jurassic Park III a la lourde tâche de reprendre le flambeau des deux premiers films réalisés par Steven Spielberg. Ici c’est Joe Johnston qui est chargé d’assurer ce nouveau segment et force est de constater que si la bonne volonté du bonhomme est bien présente, le résultat lui est bien moins convaincant. On aurait pu envisager plein de choses avec ce troisième film, il aurait pu clore la trilogie habilement et cela n’aurait même pas posé de problèmes pour envisager un nouveau film plus tard. En effet les…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Le Monde Perdu : Jurassic Park” par E-Stark

    “Une espèce disparue ramenée à la vie n’a aucun droit.” Arliss Howard – “Le Monde Perdu : Jurassic Park” de Steven Spielberg (1997) Après avoir relu pour la seconde fois le roman de Michael Crichton, j’ai décidé de revoir le film pour la je-ne-sais-combien-de-fois. A vrai dire mes souvenirs du roman n’étaient plus frais du tout et cette relecture m’a permis de reporter un regard plus objectif sur le film. Notons aussi qu’il s’agit de mon premier re-visionnage depuis la sortie de Jurassic World. Jurassic Park et Le Monde Perdu sont deux films bien distincts qui appartiennent à la même franchise, Le Monde Perdu est cependant une excellente suite à…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Anomalisa” par E-Stark

    “Notre temps est compté, nous l’oublions.” David Thweelis, la voix de Michael Stone – “Anomalisa” de Duke Johnson et Charlie Kaufman (2016) Anomalisa est à coup sûr l’un des films les plus étranges sortis depuis le début de l’année 2016. Que l’on ne s’y laisse pas prendre, il s’agit peut-être d’un film d’animation en stop-motion, mais il n’a rien à voir avec les autres du genre. Anomalisa en plus de rappeler aux plus étroits d’esprits que le cinéma d’animation n’est pas uniquement destiné qu’aux enfants, peut aussi se vanter d’être une vraie pépite dans son domaine. La technique est assez bluffante il faut bien l’avouer, d’autant plus qu’elle sert complètement…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    “The Danish Girl”…L’essence de l’être.

    “I think Lily’s thoughts, I dream her dreams. She was always there.” — Einar Wegener The Danish Girl est, avant d’être l’histoire d’un homme, celle d’un couple : Gerda et Einar Wegener, deux artistes peintres danois confrontés au chaos intérieur que vit le mari. C’est la révélation tardive de la nature transgenre d’Einar qui se mute de façon fulgurante en une détresse profonde et communicative. Jusqu’au moment tant attendu où le désir d’être enfin lui-même (ou plutôt elle-même) devient une opportunité à ne pas rater : Einar devient, en 1930, la première personne à subir une opération de réattribution sexuelle et à faire face à tout ce que cela peut impliquer. Tom…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Knight of Cups” par E-Stark

    “Les rêves sont agréables, mais on ne peut pas y vivre.” Freida Pinto – “Knight of Cups” de Terrence Malick (2015) Loin de faire l’unanimité depuis The Tree of Life, pourtant couronné d’une Palme d’or à Cannes en 2011, Terrence Malick revient après le décrié A la Merveille avec Knight of Cups. S’agit-il là d’un soubresaut d’un réalisateur qui commence à prendre du recul sur sa carrière peu prolifique ? Certainement oui. On a entendu beaucoup de chose sur Knight of Cups, principalement les mêmes reproches faits aux deux précédents films du réalisateur, c’est à dire qu’il n’y a pas de scénario et que l’ensemble ressemble plus à un grand…