Pourquoi c’est culte : “Les Visiteurs”

 

OKAYYY !Les Visiteurs, dont le premier film est sorti il y a de cela 23 ans, est de retour après 18 ans d’absence sur grand écran. En l’honneur de l’arrivée très prochaine du troisième opus :  Les Visiteurs, la révolution, revenons sur ces films incontournables que l’on ait sept ou soixante dix-sept ans.

Mais avant tout, pour ceux qui auraient la mémoire qui flanche un peu, voici un petit résumé : issus du Moyen-Âge, Godefroy de Montmirail et son fidèle écuyer Jacquouille voyage dans le temps avec pour but initial de réparer une erreur. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu et au lieu de retourner quelques jours en arrière, ils atterrissent au XXème siècle ! Incrédules, ils doivent s’adapter à cette époque qui leur est inconnue et faire face aux autochtones qui les prennent pour des extravagants voire des fous à lier, ainsi que les convaincre qu’ils sont bel et bien originaires du XIIème siècle. Mais, alors que les deux compères rencontrent leur descendance et d’autres personnes, Godefroy et Jacquouille commettent de graves erreurs qui pourraient changer le cours du temps de façon irréversible.

Alors, Pourquoi c’est culte ?

  1. Parce que les dialogues valent le coup | Eh oui, il n’est pas rare d’entendre quelqu’un prononcer une des répliques de ce film et d’en avoir nous même un bon répertoire en tête. Petit florilège : “Messire, messire, un sarrasin dans une charriote du diable ! C’est tout ferré et y’a point d’bœuf pour tirer !” ; “Qu’est-ce que c’est qu’ce binz !” ; “Quand tu te mouches t’as pas l’impression de serrer la main à un pote ?” ; “J’avais un copain à l’école normale qui s’appelait François Lecul, il a changé son nom en Lefu, ça a changé sa vie !” ; “C’est un beau poissonnet !” ; “Gilbert, déroule !”  et tant d’autres…
  2. Parce qu’il y a Christian Clavier | On connaît tous son rôle de Jacquouille La Fripouille qui lui colle à la peau mais il a également prit part à de nombreuses comédies où cet acteur est toujours déluré et en pleine immersion dans ses rôles : pageLes Bronzés, Papy Fait de la Résistance, Le Père Noël est une Ordure, Qu’est-ce Qu’on a Fait au Bon Dieu , Astérix et Obélix etc… Et il n’est pas seul, l’affiche des visiteurs comporte d’autres baladins talentueux : Jean Réno (Léon, Da Vinci Code), Marie-Anne Chazelle (Les Bronzés, Le Père Noël est une Ordure) ou encore Isabelle Nanty (Les Tuche, Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain). Il est de bon augure d’ajouter que Mr Clavier a co-scénarisé les films et qu’il joue n’ont pas un mais quatre rôles (Jacquouille, Jacquart, Jacquouillet et le frère de Jacquouille, Prosper le Purineur).
  3.  Parce que c’est Jean Marie Poiré qui a réalisé les quatre opus | C’est quand même un réalisateur français populaire qui a collaboré avec des immensités du cinéma français tels Gérard Oury, Michel Audiard et encore une fois Christian Clavier.
  4.  Parce que ça parle de voyage dans le temps | Bon d’accord, ce n’est pas le sujet le plus original du cinéma. En revanche, des moyenâgeux qui débarquent à notre époque, ça c’est insolite et ça offre une large gamme d’idées. Surtout quand c’est fait de manière humoristique, dans Les Visiteurs, les meilleurs gags résident dans le choc culturel vécu par Jacquouille et Godefroy : la découverte de la technologie ou encore des habitudes qui ont bien changé depuis 800 siècles et des broutilles.Ils pateaugent dans les chiottes
  5.  Parce que ça a fait un carton | Et quand je dis un carton c’est un gros carton puisque le premier film a cumulé 13 782 991 d’entrées en France et quand même 149 300 aux Etats-Unis. Les Visiteurs 2 quand à lui devient millionnaire en même pas une semaine et fait plus de 8 millions d’entrées dans notre pays.
  6. Parce que les Américains ont voulu leur film Les Visiteurs | Pour une fois les rôles sont inversés, ce sont les Ricains qui se trouvent fascinés par une de nos créations cinématographiques bien Française. Nommé Just Visiting, celui que les français  ont du mal à considérer comme le troisième opus n’a pas rencontré le succès escompté et a même été un échec cuisant, que ce soit en France ou aux Etats-Unis. Ce film reprend les idées principales des deux premiers pour ensuite les “américaniser” voire les rendre clichés, exemple : dans notre version française, le père de Jacquouille était ivrogne , sa mère décédée tragiquement (dévorée par les loups) et son frère se nommait Prosper le Purineur. En revanche, dans ce film-ci, il a bien un père ivrogne mais sa mère était impotente, son frère nain et il a également une sœur prostituée ( vive le Moyen-Âge !). Malgré le bide, c’est quand même gratifiant de savoir que les Américains ont adulé un de nos films, que nous les français sales et mal élevés avons réalisé !jm poiré
  7. Parce que ce n’est pas dépassé | Ce sont des comédies encore regardées par la jeune génération, qui nous font toujours rire et le nouveau film reprend les mêmes ingrédients de bases que les premiers. On est donc dans le même style que les fameux films avec Louis De Funès qui malgré les années possèdent un humour intemporel.
  8. Parce que des troubadours ont créé des sites drôles | Godefroy et son écuyer ont beau venir du Moyen-Âge, il n’empêche qu’ils ont laissé leur empreinte sur le net ! J’en veux pour preuve le site LaFripouille.fr qui consiste en un unique interrupteur qui sert à faire “jour/nuit” sur la voix de Jacquouille. Ça sert à rien,  mais je suis sûr que vous allez tester, au moins par curiosité. Il y a ensuite La Boîte à Jacquouille qui répertorie ses meilleures répliques avec en exclusivité quelques-unes du prochain film.

Par conséquent, je vous invite à vous rendre dans les salles à troubadours dès le 6 avril pour le nouvel opus, okay ?

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
Oriane

Oriane

Oriane, 18 ans, étudiante en Droit.
Littéraire et fleur bleue, mes goûts ne sont aucunement définis, je me balade donc à travers tous les genres, tous les sujets et toutes les époques. Moviesnerd me permet de faire se rencontrer deux de mes passions : le cinéma et l'écriture.
Je suis une vraie Potterhead à la limite de l'obsession pour la saga Harry Potter. Je possède un intérêt certain pour l'art, les livres, la philosophie, les jeux-vidéos et tout un tas d'autres choses !
Oriane
Oriane

Oriane

Oriane, 18 ans, étudiante en Droit. Littéraire et fleur bleue, mes goûts ne sont aucunement définis, je me balade donc à travers tous les genres, tous les sujets et toutes les époques. Moviesnerd me permet de faire se rencontrer deux de mes passions : le cinéma et l'écriture. Je suis une vraie Potterhead à la limite de l'obsession pour la saga Harry Potter. Je possède un intérêt certain pour l'art, les livres, la philosophie, les jeux-vidéos et tout un tas d'autres choses !

Laisser un commentaire