• Adaptations,  Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Love, Simon” par Quentin

    Je pourrais parler de Love, Simon d’un point de vue purement technique, aborder sa douce photographie presque sucrée dans laquelle il baigne ; je pourrais également tarir Nick Robinson de moult éloges pour sa prestation si juste et naturelle du personnage éponyme, ou remercier cent fois Greg Berlanti, le metteur en scène, pour ce film et le travail énorme qu’il effectue depuis plus d’une décennie en tant que producteur afin de véritablement faire une différence quant aux représentations des minorités à travers des séries à larges audiences. Tous ces angles mériteraient d’être abordés, ce que je tâcherai de faire. Toutefois, je dois surtout vous parler de Love, Simon comme l’expérience…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma,  Les Avant-Premières

    “Kingsman : Le Cercle d’or” par Quentin

    Suite logique du phénomène pop sorti en 2015 et porteur du même titre, Kingsman : Le Cercle d’or est autant l’extension parfaite d’un univers d’une grande richesse que l’un des divertissements les plus généreux de l’année. Nullement une révolution du genre, pas non plus la bombe démentielle que fut le premier opus, le film se justifie pourtant parfaitement en tant que suite pure et simple, sans jamais prétendre talonner son prédécesseur. C’est sa plus grande qualité mais aussi son plus grand défaut, ce que le film gagne en grandiose, il le perd en effet de surprise. L’aspect assez fascinant qu’avait Kingsman premier du nom était sa façon de briser le cadre dans lequel s’était…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique du film “Braveheart” par E-Stark

    “Ton cœur est libre, trouve le courage de le suivre.” Sean Lawlor – “Braveheart” de Mel Gibson (1995) Bien plus qu’un simple biopic, l’histoire va plus loin que cela, Mel Gibson propose avec Braveheart une fresque épique sur la liberté et la patrie. On a pu lire beaucoup de choses concernant les inexactitudes historiques de Braveheart et c’est vrai qu’il y en a plusieurs qui peuvent faire dresser sur la tête les cheveux des férus d’histoire, mais qu’importe passons. Est-il encore utile de le rappeler, mais nous n’allons pas forcément au cinéma pour prendre un cour d’histoire. Pour évoquer la vie d’un personnage historique réel il faut parfois prendre des…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Miss Peregrine et les Enfants particuliers” par E-Stark

    “Nous sommes ce que l’on appelle communément des êtres particuliers.” Eva Green – “Miss Peregrine et les Enfants particuliers” de Tim Burton (2016) Une certaine Miss Peregrine est à la tête d’un orphelinat pour enfants particuliers, ce simple pitch est déjà une bonne base pour un réalisateur comme Tim Burton, autant dire qu’il était attendu au tournant par beaucoup de monde. Mais alors est-ce que le maître de la fantasy gothique est bel et bien revenu de sa supposée “errance” ? Clairement oui, Tim Burton est de retour, même si pour ma part il n’est jamais vraiment parti. Il s’est quelque peu égaré mais il n’a jamais vraiment sombré. Je…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma,  Les Avant-Premières

    Critique de “The Revenant” par Quentin

    Habité et remarquable, “The Revenant” est incontestablement l’une des expériences cinématographiques les plus fortes de ces dernières années.   C’était les grands yeux bleus d’Emma Stone qu’Alejandro González Iñárritu filmait l’année dernière dans son splendide “Birdman”. Cette année, c’est ceux de Leonardo DiCaprio qu’il va tenter de sonder durant ces deux heures trente six de film. L’acteur n’a jamais été aussi bon que dans “The Revenant”, et dieu seul sait à quel point son jeu était parfait dans le reste de sa filmographie. Une palette de jeu époustouflante, de la rage à la tristesse en passant par le désespoir, un engagement physique herculéen et un charisme toujours très présent, Leonardo…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Kingsman – Services Secrets” par Quentin

    “C’est à ses manières… que l’on juge un homme”. – Harry Hart (Colin Firth) C’est tellement rare et tellement bon de voir un long métrage aussi inspiré à Hollywood de nos jours, qu’on ne peut que s’incliner face au talent de Matthew Vaughn. “Kingsman – Services Secrets” est un pur concentré de jouissance visuelle et scénaristique sur 2h09. Extrêmement riche dans ses trouvailles et dans ses dialogues, le film est d’une générosité absolument dingue. De mémoire de cinéphile, aucun film, même parmi les plus grands Tarantino, ne m’a apporté autant d’amusement. Une des grandes raisons de la réussite du long métrage réside dans son casting, dont le plaisir de tourner ces…