• Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “X-Men : Dark Phoenix” par E-Stark

    “N’en sois pas l’instrument.” Patrick Stewart – “X-Men : L’Affrontement final” de Brett Ratner (2006) Jean Grey, ce personnage passionnant et pourtant malmené par X-Men : L’Affrontement final en 2006, Dark Phoenix avait la lourde tâche de remettre les pendules à l’heure et par la même occasion de clôturer la franchise réamorcée en 2011 avec X-Men : Le Commencement. Malheureusement si Dark Phoenix ne manque pas d’intérêt, notamment au niveau du casting et des séquences d’action, le film est ampoulé par un scénario trop maladroit. Le Phoenix au cinéma semble vraiment destiné à n’être qu’un poids, une tare, là où Jean Grey pourrait en faire une vraie force. Néanmoins il est important…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Le Chasseur et la Reine des Glaces” par E-Stark

    ” – Miroir au mur, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle entre toutes ? – C’est toi ma reine, mais plus pour longtemps. Ta soeur tiens sur son sein une enfant destinée à te surpasser. Mais prends garde, si quelque malheur arrive à cette enfant, ta soeur libèrera un pouvoir tel que le monde n’en n’a jamais connu.” Charlize Theron dans le rôle de la reine Ravenna et le miroir magique – Le Chasseur et la Reine des Glaces de Cédric Nicolas-Troyan (2016) Après le succès de Blanche-Neige et le Chasseur sorti en 2012, Universal Studios réitère le coup et s’emploie à vouloir créer une licence :…

  • Cinéma,  Critiques,  Les Avant-Premières

    Critique de “Seul sur Mars” par Quentin

    Avec “Seul sur Mars”, Ridley Scott signe ici son 23 ème long métrage, petit frère de trois films qualitativement décevants lorsqu’on connaît les capacités du maître. Qui aurait cru danser, pleurer, rire et s’émerveiller de nouveau devant une oeuvre de celui que tant de monde avait essayé d’enterrer ? C’est pourtant bien ce qui se passe durant les 2h25 que dure le film. Étonnamment décomplexé et intelligent, le long métrage est peut être à l’heure qu’il est ma plus grosse surprise de l’année. Réflexion bluffante sur la condition humaine et film d’aventure accompli, c’est à un très bon cru que nous avons droit. Commençons par le casting. On avait retrouvé un…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Crimson Peak” par E-Stark

    “Prends garde à Crimson Peak !” “Crimson Peak” de Guillermo Del Toro (2015) Après un Pacific Rim beau et divertissant à défaut d’avoir grand intérêt, Guillermo Del Toro revient avec Crimson Peak. Un film qui selon toutes vraisemblances proposait des thématiques intéressantes et un travail technique assez bluffant. Quand on regarde Crimson Peak ce qu’il s’en dégage c’est une sensation de voir une oeuvre efficace dans la forme et d’assez inégal par moment dans le fond, emballée dans le plus beau des papiers cadeaux. La première partie du film s’apparente à une ouverture léchée et mystérieuse, un développement des personnages convaincant, des couleurs chaudes ou lustrales nuancées par l’ultra-violence de…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Interstellar” par E-Stark

    “Quand je serais là-haut, le temps s’écoulera plus lentement pour moi, mais je t’aimerais. Pour toujours.” Matthew McConaughey – “Interstellar” de Christopher Nolan (2014) Aussi étrange que cela puisse paraître, la bande-annonce m’avait laissé un peu dubitatif. Connaissant Nolan, je pensais qu’il serait difficile à notre époque, de ne pas utiliser de numérique pour un film de science-fiction. C’était ma première réserve. J’avais justement la crainte de ne pas voyager en raison d’une telle mise en scène. J’ai donc mis un peu de temps avant de me décider à voir le film, et comme bien souvent au cinéma, on peut parfois avoir des surprises. Je n’irais pas jusqu’à dire que…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique d’ “Interstellar” par Quentin

    Parler d’ “Interstellar” sans tomber dans l’admiration et la non-objectivé totale va être assez difficile pour moi. Tout d’abord, je tiens à dire que j’attendais le film avec plus ou moins d’inquiétude, en effet ce n’était pas une question de retours sur le film, qui comme d’habitude sont dithyrambiques chez ce réalisateur, mais plus à cause du fait que j’avais trouvé une certaine faiblesse en terme de maîtrise dans “The Dark Knight Rises“, le dernier long métrage en date de Christopher Nolan. J’avais beau trouver le film palpitant, bien interprété et globalement réussi, impossible de m’enlever cette petite voix dans ma tête qui me faisait douter de l’un de mes…