Critique de “Moonlight” par Quentin

Quentin
Me retrouver

Quentin

18 ans. Poufsouffle un peu trop accro au 7ème art, au citron et à Depeche Mode.
Ma cinéphilie vogue entre Titanic, La Belle et la Bête et les fantasmes de Tim Burton.
Quentin
Me retrouver

Ces nuances de bleu me hanteront pour longtemps. Ces nuances que j’ai moi-même traversées, que je traverse encore et que nous traversons tous, celles de la quête de soi, celles qui nous créent et nous détruisent, celles qui font ce que l’on est malgré ce que l’on aimerait être, celles…

Continuer la lecture