Critique de “S.O.S. Fantômes” par E-Stark

Ghostbusters-2016

chris-hemsworth-ghostbusters“Hé les filles sur laquelle je ressemble le plus à un docteur ? Celle où je joue du saxophone ou celle où j’écoute du saxophone ?”

Chris Hemsworth – “S.O.S. Fantômes” de Paul Feig (2016)

Le voilà enfin ce blockbuster tant détesté avant même d’avoir été vu par la moitié de ses détracteurs. Les cinéphiles sont la plupart du temps des gens vraiment formidables, mais comme en témoigne ce bashing autour de ce remake de S.O.S. Fantômes, ils peuvent parfois devenir de parfaits abrutis. Mais le film dans tout cela, que vaut-il ?

screen shot 2016-03-03 at 9.13.12 amJe dois bien avouer que pour ma part j’ai été assez emballé durant toute la projection. Le film s’avère redoutablement efficace, l’humour est parfait, les actrices sont géniales et l’histoire tient finalement très bien la route. Le film s’éloigne assez de l’original pour moderniser la franchise et s’ancrer dans son époque. Plutôt que de faire un remake bateau reprenant à la lettre la trame du film original, Paul Feig s’emploie surtout à lui rendre hommage tout en incorporant sa patte à lui, notamment au niveau de l’humour. Le film de 84 s’avérait déjà très décomplexé en terme d’humour et celui de Feig l’est tout autant aujourd’hui, il est différent et on y adhère pas forcément évidemment. Mais les fans de Mes meilleures amies, Spy et Les Flingueuses devraient y trouver leur compte, ce qui fut mon cas.

Les répliques fusent à toute vitesse et les situations cocasses apportent une vraie énergie à l’ensemble du métrage. Bien entendu les actrices donnent également le ton, notamment Kristen Wiig et Melissa McCarthy qui se retrouvent ici après Mes meilleures amies dans un duo choc et détonnant. Leslie Jones ne méritait vraiment pas les insultes qu’elle a reçue, l’écriture de son personnage joue habilement du cliché de la femme noire issue du ghetto, certes elle est la seule de la bande à ne pas être une scientifique mais elle s’avère pourtant être cultivée et bien au fait de plusieurs éléments. Elle ne se résume pas seulement au cliché de la black qui hurle à tout va, même si lorsque cela arrive dans le film elle s’avère très drôle.

Ghostbusters-2016-Movie-WallpaperMais indéniablement celle qui sort du lot c’est Kate McKinnon, complètement loufoque et cynique elle campe assurément le personnage le plus drôle du film. Chacune de ses apparitions apportent ce qu’il faut d’humour à l’histoire. Quant à Chris Hemsworth il semble s’amuser comme un fou à jouer des clichés qui jonchent les carrières comme la sienne, au même titre que Jason Statham dans Spy. Jouant également de sa plastique de bellâtre pour composer un secrétaire plus mignon que malin : “Un aquarium c’est comme un sous-marin pour poissons.” merci Chris pour le fou-rire !

La réalisation de Paul Feig quant à elle s’avère assez classique et les effet-spéciaux ne sont pas révolutionnaires non plus, bien que l’on sente qu’il s’agit surtout d’un parti pris de réalisation old-school. Concernant les références et autres caméos, si elles sont appréciables elles peuvent aussi être très mal interprétées et porter à confusion quant à la volonté du film visant à se détacher de ses deux prédécesseurs. Le traitement du nouveau personnage joué par Bill Murray par exemple ou même celui de l’apparition du Bibendum Chamallow, de ce côté là il s’agit d’une fausse note, d’autant plus que si les références sont sympathiques elles n’étoffent pas le récit et semblent surtout appartenir à certaines conditions imposées par les studios.

Ghostbusters-2016-Movie-Wallpaper-28-1280x720

En résumé ce S.O.S. Fantômes s’avère être une bonne surprise. Une comédie d’action féminine qui s’assume pleinement et ne se prend jamais au sérieux. Un bon moment en perspective souvent gâché en revanche par tout le bashing abusif proféré à l’encontre du film et de son casting, un remake qui nous rappellera également à quel point le public peut être haineux, méchant et prompt au jugement hâtif.

Ma note : 7,5/10

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver
E-Stark

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma. Bonne lecture ... ou pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *