Critiques au Cinéma

Les critiques de films qui ont été vus en salle par leurs auteurs lors de leurs sorties au cinéma. Alors assurez vous d'avoir choisi le bon siège, parce que le film est sur le point de commencer !

  • Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de « S.O.S. Fantômes : L’Héritage » par E-Stark

    Soyons réalistes : le meilleur film SOS Fantômes a déjà été fait. Celui de 1984 sera éternellement le numéro 1. Intégrer ça une bonne fois pour toutes, ça vous enlève un poids. Jason Reitman à propos du film du film original de 1984. Source Ouest France  Après un reboot-remake féminin sous la houlette de Paul Feig, qui sans être un film exceptionnel il est vrai, ne méritait clairement pas toute la méchanceté gratuite que le casting s’est pris à la figure, voilà que revient S.O.S. Fantômes. Dirigé ici par Jason Reitman, fils d’Ivan, est-ce que ce troisième volet s’avère convaincant ? Il va sans dire que quand ce S.O.S. Fantômes : L’Héritage fut annoncé…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de « Dune » par E-Stark

    « Ton destin t’attends Paul. » Rebecca Ferguson – « Dune » de Denis Villeneuve (2021) Je n’ai pas une grande passion pour le cinéma de Denis Villeneuve que je trouve tantôt ambitieux et prenant et parfois trop arty. Je me souviens avoir découvert il y a très longtemps le Dune de David Lynch, un souvenir pas vraiment mémorable d’ailleurs. J’ai donc été voir la version de Villeneuve sans grande conviction et même sans curiosité.   Force est de constater que s’il y a bien quelque chose qui frappe d’emblée dans le long-métrage de Villeneuve c’est cette sensation d’un univers aussi vaste qu’énigmatique. Je savais que l’univers du roman de Franck Herbert était dense…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma,  Critiques Flash

    Critique Flash de « Eiffel » par E-Stark

    « Je ne te parle pas d’amour, je te parle de réputation. » Pierre Deladonchamps – « Eiffel » de Martin Bourboulon (2021) La vie de Gustave Eiffel et la construction de la tour éponyme, sur grand écran et produit par la France, voilà bien un projet intéressant et intrigant. Malheureusement le film est loin d’être parfait … Dire d’Eiffel qu’il est un mauvais film serait mentir, à vrai dire le film est tout à fait convaincant dans ce qu’il entreprend de faire. La reconstitution est impeccable, sauf peut-être pour les dialogues, le reste en revanche et j’entend par-là les costumes, les décors et plus globalement le contexte social, tout est soigné. Le casting…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de « À la vie » par Quentin Penel

    « Entre la vie et la mort, les femmes choisissent toujours la liberté » Chantal Birman, sage-femme libérale et féministe aguerrie, est une passeuse de vie, de convictions. Sous la caméra altruiste et pertinente d’Aude Pépin, les derniers instants d’une carrière se dévoilent, mais ceux du combat sont de tous les plans. Devant nous Chantal Birman éduque, observe, raconte, et c’est dans les scènes de « répit » – dans sa voiture entre deux visites médicales – que sa lutte s’incarne le mieux. Tantôt la sage-femme débat avec sa stagiaire qui représente un porte-parole intéressant aux spectateurs, tantôt la radio en fond narre les défis de notre société – écologie,…

  • Adaptations,  Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    « Dune » par Quentin Penel

    Les yeux bleus perçants de la fremen Chani lancent le voyage unique qui s’apprête à se dérouler sous nos yeux. Abus des ressources primaires, colonialisme et croyances messianiques étant au cœur de l’œuvre de Frank Herbert dont le film de Denis Villeneuve est la seconde adaptation, nous étions en droit de nous demander vers quelle cible le réalisateur des somptueux Premier Contact & Blade Runner 2049 assénerait sa lame krys. De son propre aveu, Frank Herbert n’avait jamais envisagé sa saga comme un brûlot écologique, malgré l’importante recherche de fond pour transcrire une faune et une flore tangible aux planètes phares de son épopée, théâtres infernaux de la tragédie qu’est Dune, et dont le monde…

  • Cinéma,  Critiques au Cinéma

    Critique de « Jungle Cruise » par E-Stark

       » – Je ne sais pas nager. – Et vous partez en croisière quand même ? «  Emily Blunt et Dwayne Johnson – « Jungle Cruise » de Jaume Collet-Serra (2021)   Ce n’est pas la première fois que Disney nous propose une adaptation live d’une attraction issue des parcs Disneyland. On l’oublie parfois un peu vite, mais avant d’être une excellente trilogie de pirates (Comment ça il y a cinq films ?), Pirates des Caraïbes est avant tout une super attraction. Pour Jungle Cruise c’est pareil, bien que malheureusement je n’ai pas pu tester cette dernière à mon grand regret.   Avec Jungle Cruise Disney renoue avec le genre de la grosse…

  • Cinéma,  Critiques au Cinéma

    Critique de « Cruella » par E-Stark

    « Je suis femme, entendez-moi rugir ! » Emma Stone – « Cruella » de Craig Gillespie (2021) Parmi la pléthore des films lives proposés par Disney depuis quelques années, les créations originales se font rare alors que les remakes des classiques d’animation sont (trop ?) nombreux. Cruella fait un peu exception à la règle, puisque le remake live des 101 Dalmatiens il est sorti en 1996, réalisé par Stephen Herek avec l’inoubliable Glenn Close dans le rôle de la méchante. Dire qu’Emma Stone avait du pain sur la planche est une euphémisme. Faisant le choix de donner un background à l’une des plus grandes méchantes de l’univers Disney, le film de Craig Gillespie…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    La critique qui jure solennellement que ses intentions sont mauvaises…

    Au sommaire de ce troisième volet de la saga Harry Potter : une dame qui s’envole dans la stratosphère, des élèves débraillés, une carte magique prévue pour des gens pas très sains d’esprits et l’un des hommes les plus repoussants qui soient. Ça donne envie n’est-ce pas ? Pourtant, ce film au style totalement différent des deux premiers possède un charme singulier qui divise les spectateurs et les fans : certains considèrent que c’est l’opus qui est le moins fidèle au roman éponyme et d’autres, desquels je fais partie, pensent au contraire que ce film a su capter parfaitement l’essence et l’atmosphère de ce dernier, au-delà des évènements chronologiques de…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    La critique qui pétrifie !

    Nous revoilà pour la critique du second volet des aventures d’Harry Potter avec un nouvel enjeu, de nouveaux personnages et de nouveaux moments émotions ! Après être parvenus à reprendre la pierre philosophale au nez (enfin, si on peut dire ça…) et à la barbe de Voldemort et accessoirement à sauver Poudlard, Harry et ses amis espèrent bien vivre une deuxième année des plus normales. Mais c’est sans compter Dobby, l’elfe de maison et les sombres évènements qui ne tardent pas à faire leur apparition dans l’école de sorcellerie… La scène d’exposition fait office d’angoisse imagée, et surtout pour notre personnage principal : on y voit une succession de pâtés…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    La critique-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom

      Il est vrai que je vous ai accoutumé aux critiques de films écrites avec plusieurs semaines voire mois de décalage sur leurs sorties en salles mais jamais avec 19 ans de retard ! Eh oui, il s’agissait d’un habile moyen de vous faire prendre un léger coup de vieux car le premier volet des aventures d’Harry Potter est sorti en 2001.  Si j’ai attendu tant de temps avant de franchir le pas et d’écrire à propos de ma saga littéraire et cinématographique préférée, c’est parce que je n’étais pas sûre d’avoir le recul nécessaire pour proposer une critique en bonne et due forme. Et puis, finalement, partant du postulat…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique du film « Une sirène à Paris » par Quentin

    La nouvelle fantaisie du prolifique Mathias Malzieu, chanteur du groupe de rock français « Dionysos », était l’une des grandes curiosités de ce début d’année 2020 sur grand écran. Amour impossible entre un « surprisier » et une sirène dans une capitale de carte postale, fantastique prenant vie dans un quotidien qui se ternie alors que les rues prennent l’eau (la narration se situe en 2016 lors de la crue parisienne). On se délectait de découvrir ce conte à mi-chemin entre les plus grands plaisirs de Jean-Pierre Jeunet et la poésie que l’on connaît au musicien. Réussite ou résultat en queue de poisson ? Le réalisateur n’en est pas à son premier essai en terme…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de « Star Wars Episode IX : L’Ascension de Skywalker » par E-Stark

    « Affronter la peur c’est le destin de tout jedi. » Mark Hamill – « Star Wars Episode IX : L’Ascension de Skywalker » de J.J. Abrams (2019) Je ne peux pas prétendre être un fan absolu de Star Wars, ni un expert en ce qui concerne son univers. Toutefois j’aime la saga, dans ce qu’elle a de bon comme de mauvais d’ailleurs. Alors forcément quand on entre dans la salle pour visionner le dernier segment de plus de quarante années d’aventures intergalactiques, il y a de quoi être pour le moins fébrile. De part son importance et sa place dans la pop-culture, appréhender un nouveau Star Wars est toujours un moment mêlé d’excitation et d’appréhension.…

Notre site utilise des Cookies, nous vous conseillons de vous renseigner sur les Cookies et leurs fonctionnements en cliquant sur le lien suivant.  En savoir plus