Critique de “The Revenant” par Isobel

The-Revenant-1-1200x716

Inarritù, je n’ai rien contre. Je n’ai pas vu Birdman, n’ai pas de grief contre le seul film que je me souviens avoir vu de lui, à savoir Babel. Je n’ai rien non plus contre les films s’axant beaucoup sur les prouesses techniques et visuelles – Refn est un de mes réalisateurs fétiches, Nostalghia m’a soufflée surtout grâce à sa beauté – et si je suis d’accord avec les critiques qui disent que la caméra est dans ce film le personnage principal, ce n’est pas un critère qui me rebute, et il est même possible, comme d’autres encore le disent, que ce soit voulu.

Ce qui fait que je ne mets que cinq à ce film, c’est que je me suis (beaucoup) ennuyée devant. Comme le dit Sergent Pepper dans sa critique, on n’a pas – en tout cas pas moi, ni lui visiblement – d’empathie avec les personnages. J’attendais à la limite l’affrontement final comme un climax où on pourrait retrouver cette tension, cette violence, effectivement présente dans les quinze-vingt premières minutes du film, mais j’attends toujours.
Je suis également d’accord que si Di Caprio n’est pas mauvais, on l’a connu meilleur, ou peut-être mieux mis en valeur. Là je n’ai strictement rien à faire de ce qui lui arrive. Oui, c’est pas de chance tout ça, mais bon je m’en fous, qu’il se venge et qu’on en finisse. Je n’ai ressenti aucune émotion devant son combat. Idem devant Tom Hardy. Je sais que beaucoup l’encense, le trouve génial, mais moi il me laisse toujours déçue. J’ai l’impression à chaque film de revoir Bronson. Il garde ce même air mi-ahuri, mi-poisson, que ce soit dans le rôle de Bane où ici entre autres, comme si plus on montrait le blanc de ses yeux, plus on avait l’air dérangé/sans pitié-sans scrupules/froid et cruel. J’attends toujours qu’on me convainque qu’il est si talentueux qu’on le dit. ( Ceci dit, je devrais peut-être regardé Fury Road pour voir).

En résumé, l’histoire peut bien être réel, elle ne m’a pas intéressée. Les acteurs sont peut-être monstrueusement talentueux, ça ne m’a pas frappée. Je n’avais pas beaucoup lu tout le ramdam autour de ce film, parce que je n’aime pas me gâcher une projection par des attentes trop élevées; ou trop différentes de ce que je vais voir. Au final, ce film m’a laissée aussi froide que la Glass.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
Isobel

Isobel

Isobel, 25 ans, apprenti comédienne, j'ai réalisé quelques courts métrages et suis passionnée de cinéma. Pas fan de science-fiction, je regarde pourtant (presque) de tout... Voilà, j'espère pouvoir vous faire partager ma passion!

Réalisateurs préférés : John Cassavetes, Nicolas Winding Refn, Akira Kurosawa, Emir Kusturica, Takeshi Kitano

Films préférés : Valhalla Rising, Nostalghia, Hana-Bi, Underground, Et Maintenant On Va Où
Isobel

Les derniers articles par Isobel (tout voir)

Isobel

Isobel

Isobel, 25 ans, apprenti comédienne, j'ai réalisé quelques courts métrages et suis passionnée de cinéma. Pas fan de science-fiction, je regarde pourtant (presque) de tout... Voilà, j'espère pouvoir vous faire partager ma passion! Réalisateurs préférés : John Cassavetes, Nicolas Winding Refn, Akira Kurosawa, Emir Kusturica, Takeshi Kitano Films préférés : Valhalla Rising, Nostalghia, Hana-Bi, Underground, Et Maintenant On Va Où

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *