• Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “The Neon Demon” par E-Stark

    “La beauté ne fait pas tout, elle est tout.” Alessandro Nivola – “The Neon Demon” de Nicolas Winding Refn (2016) Je ne suis pas un admirateur du style de Winding Refn, non pas que je ne lui reconnaisse pas un certain talent pour l’esthétique, ce serait mentir que de prétendre qu’il n’en n’a pas, mais son cinéma me laisse souvent de marbre. Néanmoins The Neon Demon était tout à fait le genre de sujet susceptible de m’intriguer. Je n’avais que moyennement apprécié Drive que j’avais trouvé globalement beau mais creux, malheureusement c’est un peu le même constat concernant The Neon Demon bien qu’à peu de choses près il demeure plus…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “The Neon Demon” par Quentin

    Poupée d’égocentrisme entourée de hyènes affamées, Jesse porte en elle la douce noirceur du dernier souffle de l’adolescence. Envolée l’innocence, envolés les sourires glacés, l’héroïne du nouveau long métrage de Nicolas Winding Refn est un composé de complexité, dont Elle Fanning (Super 8, Maléfique, Somewhere, …), son interprète, se délecte sans retenue. Monstre de charisme, grâce de tous les instants, l’actrice âgée de dix-huit ans impressionne tant elle a déjà tout d’une grande. Jesse est peut être le meilleur personnage créé par l’artiste à ce jour, chacune des ses apparitions irradie l’écran. Sublimée par la caméra du metteur en scène danois, la jeune femme avance lentement vers la lumière, celle du succès…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma,  Les Avant-Premières

    Critique du film “Hunger Games – La Révolte : Partie 2” [Sans Spoilers] par Quentin

    Harry Potter a accompagné mon enfance puis m’a amené à Katniss Everdeen, enrôlée malgré elle dans une révolte qui la dépasse. Hunger Games a en quelques sortes représenté une autre étape de mon existence : l’adolescence. L’âge où l’innocence s’en va pour laisser place aux doutes que la vie nous impose, où chacun se construit, commence a adopter des convictions et devenir petit à petit une personne adulte concernée par l’évolution de notre société et de notre monde. Je n’irai pas comparer mon parcours à celui de Katniss, évidemment, je n’ai pas eu à défier d’état totalitaire jusqu’ici (quoique des cours de mathématiques sont presque aussi nocifs que des jeux…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Hunger Games : La Révolte, Partie 1” par E-Stark

    “J’ai un message pour le Président Snow : si nous brûlons, vous brûlerez avec nous !” Jennifer Lawrence – “Hunger Games : La Révolte, Partie 1” de Francis Lawrence (2014) Après avoir détesté le premier “Hunger Games”, j’ai tout de même laissé une chance au second film, “L’embrasement”, de me convaincre, et c’est pourquoi j’étais assez curieux de voir ce troisième volet, du moins sa première partie. Force est de constater que nous sommes à des années lumières de la bêtise du premier film. “La Révolte” soulève plusieurs choses intéressantes, notamment en terme de mise en scène. Francis Lawrence sait tenir une caméra, et cela se sent. Il prend le…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Hunger Games : L’Embrasement” par E-Stark

    “Il ne faut surtout pas te laisser aller. C’est dix fois plus long de se reconstruire que de s’écrouler.” Sam Claflin – “Hunger Games : L’Embrasement” de Francs Lawrence Il s’est fait attendre, beaucoup étaient impatients malgré la pauvreté du premier volet, voici donc « Hunger Games : L’Embrasement ». On pouvait espérer de nombreuse choses concernant ce second opus, le remplacement du tâcheron Gary Ross par Francis Lawrence à la réalisation était véritablement encourageant. Mais est-ce que ce second film parvient à palier les nombreux problèmes qui faisaient du premier un bien triste ratage ? Afin de mettre les choses au clair tout de suite, ce nouvel épisode est…