Critique de “Foxcatcher” par Axel

foxcatcher

Du Fincher en moins bien, mais c’est quand même bien !

 

Bonjour chers lecteurs,

Quel plaisir de vous retrouver à l’écrit cela fait quasiment huit mois que je n’avais plus posté de critique écrite sur le site alors qu’à la base il était uniquement fait pour ça, donc je m’y remets enfin et j’espère que je serais plus régulier que je l’ai été ces derniers mois.

Mais assez parlé de moi (au fond ce n’est pas vraiment très intéressant), nous sommes là pour parler de cinéma, et c’est ce que je vais faire. Le film dont je vais vous parler est sorti assez récemment (le 21 Janvier 2015 pour être précis), réalisé par Bennett Miller, connu entre autres pour « Truman Capote » et « Le Stratège », ayant pour acteurs principaux, Channing Tatum, Steve Carell et Mark Ruffalo. Vous l’avez deviné si vous avez bien lu les dernières lignes ou alors tout simplement si vous avez lu le titre, il s’agit du film « Foxcatcher », que je n’attendais pas spécialement pour être honnête avec vous, en général je ne suis pas du tout intéressé par les films sportifs (à part Space Jam, film vu 3000 fois durant mon enfance oblige) qui m’ennuient à mourir mais, ce sont les réactions très enthousiastes (coucou Quentin) de certains de mes proches et de la critique qui m’a donné envie de me plonger dans ce film. Donc sans plus tarder échauffons nos muscles seyants (dans mon cas mes doigts et mon cerveau) et c’est parti pour cette critique !

Pour ma part il s’agissait du premier film de Bennett Miller que je regardais, et ce qui est sûr en ressortant de cette séance de visionnage c’est que ce ne sera pas le dernier. La réalisation est remarquable, je ne lui trouve aucun défaut, chaque plan est maîtrisé à la perfection que ce soit au niveau du cadrage, de la lumière ou encore du mouvement de la caméra, on comprend pourquoi il a reçu le prix de la mise en scène au dernier festival de Cannes. Il utilise des jeux de flous et de compositions chromatiques assez impressionnantes, l’évocation par la caméra est ici à son paroxysme, surtout vu le nombre de dialogue assez mince sur toute la durée du film, préférant créer une atmosphère malsaine tangible et bien plus explicative que n’importe quelles phrases. Les combats en eux même bien que peu nombreux (et j’ai envie de dire tant mieux) sont très bien mis en scène comme le reste du film. Bref il mérite un coup d’œil juste pour sa réalisation phénoménale.

Mais ce n’est pas tout car il y a aussi les acteurs, et quels acteurs ! Dans le trio de tête on peut citer Steve Carell qui est un acteur que j’adore que ce soit dans la série « The Office U.S » ou encore dans le film « Anchorman » et je peux en citer pleins d’autres mais on n’est pas là pour ça, donc un acteur qu’on a l’habitude de voir plus dans un registre comique, et qui ici débarque avec un maquillage qui le rend méconnaissable dans un registre dramatique, interprétant un personnage des plus détestables mais qui pourtant va sûrement rester pour l’instant comme une de ses plus grandes prestations en tant qu’acteur. On peut aussi citer Channing Tatum et Mark Ruffalo qui ici interprètent deux frères faisant de la lutte gréco-romaine, ils sont tous les deux brillants dans leurs prestations, même si je trouve que l’acteur qui ressort le plus de ce film est Steve Carell.

Le scénario est le point qui pêche le plus dans ce film selon moi, je le trouve un chouïa trop long et poussif, même si l’histoire est intéressante il y a certains moments durant le film où je m’ennuyais profondément malgré la beauté visuelle de celui-ci. En plus de tout cela je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, à vrai dire je me fichais un peu d’eux et de ce qui leur arrivaient, ce qui est dommage pour ce genre de film. Et enfin dernier point sur le scénario, la lutte gréco-romaine…. malgré tous mes efforts je ne peux pas m’empêcher de rigoler de leurs accoutrements, de leurs démarches ou encore de la façon qu’ils ont de se battre, même avec tout le sérieux du film je ne pouvais pas m’empêcher d’esquisser un sourire à chaque fois que je les voyais se pavaner autour de la « zone de combat ». Bref pour résumer un film avec une bonne histoire mais assez mal exploité, aurait pu mieux faire.

La musique s’en sort très bien même si je n’en ai pas beaucoup noté mais, elle est agréable à écouter et arrive à se démarquer du modèle surexploité de la musique de film Hollywoodien, elle est composée par Mychael Danna qui a entre autres travaillé sur « Little Miss Sunshine » et « L’odyssée de Pi », il n’en fallait pas plus pour me mettre en joie !

Voilà c’est ainsi que cette critique sur le film « Foxcatcher » s’achève, j’espère que vous l’avez appréciée et qu’elle vous à donner envie ou pas de voir le film, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous pour me faire savoir si vous êtes d’accord ou pas avec mon avis sur le film je lirais ça avec beaucoup d’attention. Sinon ce fut un plaisir de faire un retour à l’écrit, et j’espère ne pas avoir d’intervalle aussi longue que le dernier entre cette critique et la prochaine, d’ici là merci d’avoir lu cette critique jusqu’au bout, je vous souhaite de belles séances de cinéma (c’est mieux que « bonne journée » vous ne trouvez pas ?) à la prochaine, salut.

Axel

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
Axel
Me retrouver

Axel

Le cinéma semble être une addiction dont on ne se débarrasse pas facilement. C'est pour partager cette passion que j'ai créé ce site, vous pouvez me lire dans les critiques que j'écris et aussi m'écouter dans les émissions audio produites par MoviesNerd.
Axel
Me retrouver
Axel

Axel

Le cinéma semble être une addiction dont on ne se débarrasse pas facilement. C'est pour partager cette passion que j'ai créé ce site, vous pouvez me lire dans les critiques que j'écris et aussi m'écouter dans les émissions audio produites par MoviesNerd.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *