Critique de “Get Out” par E-Stark

“Et maintenant, laisses-toi engloutir.”

Catherine Keener – “Get Out” de Jordan Peele (2017)

Get Out est précédé d’un excellente bouche à oreille qui lui a d’ailleurs valu un grand succès en salle outre-atlantique. C’est d’autant plus réjouissant étant donné le climat sociétal américain actuel et le sujet du film.

Dans un pays où une personne noire est encore parfois jugée comme inférieure, Get Out s’impose comme une satire sociale à la fois troublante et juste. Le tout emballé bien entendu dans un film de genre qui, heureusement sort des sentiers battus. L’écriture s’amuse à mettre en scène tous les clichés qui circulent sur les personnes noires, pour mieux surprendre le public et le mettre face à son propre racisme, conscient ou non. C’est en partie de cela que le film tire sa force. L’autre point fort du long-métrage ce sont ses personnages, ils ont tous droit à un approfondissement, ce qui par conséquent à un impact direct sur leur sort, car on reste tout de même dans un film de genre où en toute logique certains protagonistes sont amenés à disparaître.

Tout fonctionne bien dans l’écriture, c’est juste et joué impeccablement par une galerie d’acteurs peu connus, ce qui renforce leur vulnérabilité et empêche le scénario d’être trop prévisible. La mise en scène quant à elle s’avère très convaincante, Jordan Peele sait créer de l’émotion via l’ambiance qu’il instaure avec la mise en scène. On passe sans problème du comique à la gêne, et de la gêne à l’effroi. Le film met à mal bon nombre de nos repères et c’est ce qui le rend si particulier et intéressant.

En revanche là où le bas blesse un peu, c’est dans la dernière demi-heure. On bascule alors dans les nombreux travers qui incombent le genre horrifique, des codes dont on s’est lassé depuis des années à force de les voir trop souvent dans des films qui se ressemblent tous les un et autres. Le climax quant à lui aurait gagné à être plus sombre, là où le réalisateur fait le choix plus facile d’une fin plus ou moins positive. Il aurait été intéressant de mettre à nouveau à mal tous nos espoirs de spectateur concernant le dernier personnage.

En somme Get Out est un excellent film de genre, politique, bien écrit et mit en scène brillamment, mais qui sombre aussi dans quelques erreurs sur lesquelles il est impossible de faire l’impasse.

Ma note : 7/10

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver
E-Stark

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma. Bonne lecture ... ou pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *