Critiques

Critique de “Spider-Man : Far From Home” par E-Stark

“On a besoin d’un nouvel Iron Man.”

Tom Holland – “Spider-Man : Far From Home” de Jon Watts (2019)

Après la super déferlante Endgame, voilà que le Marvel Cinematic Universe clôture sa Phase III avec le deuxième volet des aventures de Spider-Man incarné par Tom Holland. Attention, si vous faites partie des peu nombreux à ne pas avoir vu Endgame, je spoile un peu.

Dans l’univers Marvel au cinéma lorsque l’action se situe hors des Etats-Unis, cela donne soit du bon comme Captain America : Civil War ou Black Panther, ou bien du moins bon comme Avengers : Age of Ultron, pour ne citer qu’eux. Heureusement Far From Home se place davantage dans la première catégorie. Sans être un épisode majeur ou une aventure sensationnelle, il s’agit là néanmoins d’un film réjouissant mettant en scène l’Homme-Araignée toujours campé impeccablement par Tom Holland. Far From Home a bien des égards s’apparente à un teen movie super-héroïque comme son prédécesseur, si ce n’est qu’ici le héros existe bien plus par lui-même que par ses homologues Avengers.

 

Outre la disparition de Tony Stark qui influe évidemment sur Peter Parker, cela devient un élément moteur de cette histoire pour la faire avancer, finalement peut-être même plus que la présence de Mysterio, même si cela ne manque pas d’intérêt non plus. Peter prend ici pleinement conscience de ses responsabilités tout en demeurant un ado, ce qui confère au film une ambiance particulière. Oscillant facilement entre le dramatique et la comédie, au sein d’un récit d’action rondement bien mené. Parce si il y a bien une chose sur laquelle le film ne lésine pas, c’est sa dimension divertissante.

La générosité est au rendez-vous et comble du comble c’est même lisible et joli. Il va sans dire que les scène dans Venise, Prague et Londres sont très efficaces, même si bien entendu cela ne fait pas tout. Quant à Michael Giacchino il s’amuse avec la bande-originale sans oublier de composer de bons thèmes. Il faut bien évidemment souligner aussi les nouvelles pistes fournies par ce dernier film qui vient clore la Phase III tout en nous amenant sur la nouvelle génération d’Avengers. L’univers n’en n’a pas fini et il continue de s’étoffer, d’autant plus que la tendance visant à voir tous les films du MCU pour comprendre pleinement les épisodes indépendamment les un des autres se confirme encore une fois. Il s’agit bien d’un univers partagé.

Le casting est bon, Tom Holland est impeccable en Peter Parker, drôle et touchant, sa relation avec Happy Hogan fonctionne très bien et Jon Favreau s’en donne d’ailleurs à coeur joie. Zendaya qui n’est clairement pas l’actrice du siècle s’en sort plutôt bien ici aussi, son personnage fonctionne et son côté pince-sans-rire du premier film crève l’écran ici. Jake Gyllenhaal vient chercher son chèque mais fait son job, ce n’est pas le rôle de sa vie, cela se voit et il le sait, mais il semble s’amuser. Caricatural mais efficace. Samuel L. Jackson en Nick Fury lui aussi s’amuse toujours autant dans son rôle de grand manitou, quant à Marisa Tomeï elle incarne une version différente de Tante May mais s’impose bien dans le rôle tout en lui conférant une vraie fraîcheur.

En somme Marvel continu de bien mener sa barque avec ce nouveau Spider-Man, Far From Home est un long-métrage sympathique et divertissant à défaut d’être totalement mémorable. Un peu comme Captain Marvel même si le héros tisseur de toiles demeure infiniment plus captivant.

Spider-Man : Far From Home

7.5

Notes

7.5/10

Les Plus

  • Tom Holland est convaincant dans la peau du jeune héros.
  • Le spectacle est au rendez-vous.
  • Le Tisseur s'émancipe et s'impose.

Les Moins

  • Une aventure divertissante mais pas majeur pour autant.
  • Zendaya, pas mauvaise mais pas mémorable, se repose beaucoup sur l'écriture de son personnage.
  • Impossible de tout saisir sans avoir vu les derniers films du MCU.
E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma. Bonne lecture ... ou pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *