Critique de “Pyramide” par E-Stark

the-pyramid2

20121001_Site_ouarzazate_3212.CR2

“L’histoire de la pyramide est évidemment fictive, mais Alexandre et Grégory l’ont nourrie de mythologie égyptienne et ancrée dans la riche histoire de la région.”

Scott Silver, producteur de “Pyramide” (2015)

Oui c’est ça, prend nous pour des cons Scott …

Un found footage dans une pyramide avec des archéologues, et possiblement une ou deux momies au programme ? Mais pourquoi pas !

Dire que j’étais emballé, serait mentir, mais tout de même l’originalité du lieu de l’action donnait quand même envie. Mais ma crédulité me perdra je crois … Encore une fois Pyramide fait partie de ces films qui prennent ouvertement le public pour des imbéciles. Bon OK je veux bien que les cours que l’on a sur l’Egypte Ancienne dans l’éducation française, soient en début de 6 ème et que l’on ne revient plus dessus en suite.

pyramid-trl-2Mais merde ! Il y a des épisodes que l’on oublie pas, et notamment celui de la Pesée de l’Âme avec Osiris, Anubis, la Dévorante, Thot et compagnie … Bien sûr vous me direz que l’on est pas là pour prendre un cours d’histoire, non et en effet ce serait chiant. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut raconter des conneries : dans la mythologie Egyptienne, l’ordure ce n’est pas Anubis mais Seth, faire du Dieu des Mort l’antagoniste de cette histoire est une idée complètement idiote. De plus ce n’est pas non plus lui qui était censé dévorer les coeurs plus lourds que la plume de Maat lors de la Pesée de l’Âme, mais la Dévorante, une créature mi-lion, mi-crocodile, mi-hippopotame. C’est peut-être pas vendeur mais c’est comme ça.

En résulte donc un film mou du genou, qui tente de se justifier à grand coup de jumpscares fadasses et de retournements improbables et pas crédibles. Le tout est en plus emporté par une troupe d’acteurs au ras des pâquerettes. Denis O’Hare que l’on connaît notamment grâce à la série American Horror Story, joue ici un archéologue plus ou moins convaincant, à vrai dire c’est sûrement lui qui s’en sort le mieux. La pire demeure tout de même être sa fille dont les répliques se résument à “J’veux pas mourir !” , “J’ai peur !”, et “Faut qu’on sorte d’ici !”. Voilà, voilà …
Ah oui et celui qui joue le caméraman, le retour du beauf de service derrière une caméra. Celui qui comprend rien au sujet qu’il couvre avec sa collaboratrice de journalisme. Vous savez ce genre de personnage qui trouverait plus intéressant de filmer une sextape plutôt que l’exploration d’une pyramide (et je n’invente rien en plus).

James-Buckley

Bref, ni fait ni à faire. Un point pour l’originalité du lieu de l’action mais c’est tout. Pyramide n’a évidemment rien à voir avec une adaptation du jeu télévisé de Patrice Laffont, d’ailleurs je crois bien que cela n’aurait pas été pire …

Ma note : 0,5/10

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver
E-Stark

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma. Bonne lecture ... ou pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *