• Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Spider-Man : Far From Home” par E-Stark

    “On a besoin d’un nouvel Iron Man.” Tom Holland – “Spider-Man : Far From Home” de Jon Watts (2019) Après la super déferlante Endgame, voilà que le Marvel Cinematic Universe clôture sa Phase III avec le deuxième volet des aventures de Spider-Man incarné par Tom Holland. Attention, si vous faites partie des peu nombreux à ne pas avoir vu Endgame, je spoile un peu. Dans l’univers Marvel au cinéma lorsque l’action se situe hors des Etats-Unis, cela donne soit du bon comme Captain America : Civil War ou Black Panther, ou bien du moins bon comme Avengers : Age of Ultron, pour ne citer qu’eux. Heureusement Far From Home se place davantage dans la première catégorie.…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Captain Marvel” par E-Stark

    “On a fait de toi l’une des nôtres, pour que tu vives plus longtemps, plus intensément, plus héroïquement. Tu es née deux fois.” Annette Bening – “Captain Marvel” d’Anna Boden et Ryan Fleck (2019) Le néophyte des comics que je suis s’est en premier lieu étonné de voir un personnage porter le nom même du studio dont il est issu. Par chance une bonne âme (qui se reconnaitra sans doute) a pris le soin de parfaire ma culture quant à Captain Marvel, ou plutôt devrais-je dire Carol Danvers, la nouvelle figure déjà emblématique du Marvel Cinematic Universe. S’il ne s’agit pas ici du meilleur film du MCU, c’est indéniable, Captain…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Miss Peregrine et les Enfants particuliers” par E-Stark

    “Nous sommes ce que l’on appelle communément des êtres particuliers.” Eva Green – “Miss Peregrine et les Enfants particuliers” de Tim Burton (2016) Une certaine Miss Peregrine est à la tête d’un orphelinat pour enfants particuliers, ce simple pitch est déjà une bonne base pour un réalisateur comme Tim Burton, autant dire qu’il était attendu au tournant par beaucoup de monde. Mais alors est-ce que le maître de la fantasy gothique est bel et bien revenu de sa supposée “errance” ? Clairement oui, Tim Burton est de retour, même si pour ma part il n’est jamais vraiment parti. Il s’est quelque peu égaré mais il n’a jamais vraiment sombré. Je…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Kingsman : Services Secrets” par E-Stark

    “Je suis une saloperie de catholique, j’ai des relations sexuelles en dehors du mariage avec mon amant juif et black, qui travaille dans une clinique d’avortement. Alors vive Satan, et passez une bonne après-midi madame.” Colin Firth – “Kingsman : Services Secrets” de Matthew Vaughn (2015) Toute cette hype autour de ce Kingsman a de quoi refroidir, alors comme à mon habitude, c’est après la tempête que je décide de rattraper mon retard. Que peut on attendre d’un film comme Kingsman en voyant sa bande-annonce ? Un film qui se la joue “cool” avec visiblement beaucoup de références (à Tarantino notamment et aux James Bond évidemment), une ambiance plutôt décalée…

  • Cinéma,  Critiques,  Critiques au Cinéma

    Critique de “Kingsman – Services Secrets” par Quentin

    “C’est à ses manières… que l’on juge un homme”. – Harry Hart (Colin Firth) C’est tellement rare et tellement bon de voir un long métrage aussi inspiré à Hollywood de nos jours, qu’on ne peut que s’incliner face au talent de Matthew Vaughn. “Kingsman – Services Secrets” est un pur concentré de jouissance visuelle et scénaristique sur 2h09. Extrêmement riche dans ses trouvailles et dans ses dialogues, le film est d’une générosité absolument dingue. De mémoire de cinéphile, aucun film, même parmi les plus grands Tarantino, ne m’a apporté autant d’amusement. Une des grandes raisons de la réussite du long métrage réside dans son casting, dont le plaisir de tourner ces…

  • Cinéma,  Critiques,  Le Vidéo Club MoviesNerd

    Critique de “Les Indestructibles” par Quentin

      Il s’agit de mon film d’animation préféré et il fêtera ses dix ans le 24 Novembre prochain, l’occasion pour moi de revenir dessus à travers cette critique. Ce qui je pense fonctionne le plus avec ce film, c’est sa satyre de la société actuelle et ses personnages auxquels tout le monde peut s’identifier. Avec “Les Indestructibles” on rentre directement dans l’intimité des supers-héros, au début du long métrage c’est sous leur meilleur jour qu’on fait la rencontre du couple phare : Helen et Bob Parr, alias M. Indestructible et Elastigirl, et puis les années passent et c’est mariés, parents et avec quelques kilos en plus qu’on les retrouve. Et…