Critique de “Spy” par E-Stark

app_images-resizable-ffbd3144-7613-4591-82eb-e457461101b3-spy-movie-poster-2015

1282651269379008404“Un toit sur un scooter, non mais t’es qui le Pape ?!”

Melissa McCarthy – “Spy” de Paul Feig (2015)

Grâce à une formidable énergie et un casting solide, Paul Feig signe avec Spy une comédie d’espionnage savoureuse et délirante.

Là où il n’était pas surprenant d’attendre de Spy qu’il ne soit qu’une comédie de plus utilisant le médium de l’espionnage pour provoquer l’hilarité du spectateur, Paul Feig sait insuffler à son oeuvre une vraie personnalité, teintée de trash et de folie.
spy-2-gallery-imageAvec Melissa McCarthy en tête d’affiche, affublée d’un rôle qui lui sied à merveille, le film saisit parfaitement l’essence de ses intentions. Le rire est présent et les scènes sont cocasses. McCarthy qui a très bien compris qu’elle ne sera jamais une égérie du cinéma Américain, se donne corps et âme dans son rôle d’espionne survoltée, gaffeuse et irrévérencieuse. De son physique elle tire une vraie force pour composer un personnage excellent et démentiel qui ne manque pas de singularité. De Rose Byrne en antagoniste un peu cruche, en passant par Jason Statham en espion mythomane à l’égo démesuré, l’autodérision est indiscutablement la pièce maîtresse du film.

Si les protagonistes masculins sont ici de parfaits losers magnifiques, mais curieusement toujours dignes, c’est parce que la femme règne en maîtresse, Spy n’en devient pas pour autant une oeuvre pro-féministe, ce qui est un vrai plus car le film ne s’encombre d’aucune lourdeur à ce sujet.
L’ambition première du long-métrage de Paul Feig, est de faire rire. De ce côté là il n’y a aucun soucis, tant les scènes viennent parodier habilement les codes du film d’espionnage. Mais le plus beau là-dedans, c’est que l’on n’omet pas non plus la ténacité de l’intrigue au profit des gags, l’écriture du métrage sans être remarquable s’avère juste et convaincante.

spy-2

Spy est un savant cocktail de comédie et d’action au service d’une parodie dissimulée mais habile, pour le plus grand plaisir des amateurs du genre. Un délice !

Ma note : 8/10

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver
E-Stark

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma. Bonne lecture ... ou pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *