Critique de “Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar” par E-Stark

E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver

“Les morts ne racontent pas d’histoires.” Javier Bardem – “Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar” d’Espen Sandberg et Joachim Rønning (2017) Attendu par beaucoup de monde comme le digne successeur des trois premiers volets après un segment très moyen sur La Fontaine de Jouvence, Pirates des Caraïbes :…

Continuer la lecture

Critique de “Pirates des Caraïbes : Jusqu’au bout du monde” par E-Stark

E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver

“Nulle cause n’est perdue… s’il y a encore un pauvre fou prêt à se battre pour elle.” Orlando Bloom – “Pirates des Caraïbes : Jusqu’au bout du monde” de Gore Verbinski (2007) Suite directe du second volet, Jusqu’au bout du monde se présente comme une conclusion forte et riche, à…

Continuer la lecture

Critique de “Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl” par E-Stark

E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver

“Trinquons mes jolies Yo Ho !” Johnny Depp – “Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl” de Gore Verbinski (2003) C’était un pari risqué pour Disney, pourtant épaulé par le producteur à succès Jerry Bruckheimer. En effet si la firme aux grandes oreilles utilise depuis près de soixante-dix…

Continuer la lecture

Critique du film “Everest” par Quentin

Quentin
Me retrouver

Quentin

18 ans. Poufsouffle un peu trop accro au 7ème art, au citron et à Depeche Mode.
Ma cinéphilie vogue entre Titanic, La Belle et la Bête et les fantasmes de Tim Burton.
Quentin
Me retrouver

C’est sans attentes particulières que je me suis rendu à l’avant-première d’ « Everest » hier soir. Grand casting, postulat très prometteur et bande annonce suffisamment intéressante pour m’avoir poussé à faire le déplacement dans les salles obscures afin de découvrir le long métrage, c’est ce qui m’avait motivé à…

Continuer la lecture

Critique de “Love Actually” par Quentin (Christmas Week)

Quentin
Me retrouver

Quentin

18 ans. Poufsouffle un peu trop accro au 7ème art, au citron et à Depeche Mode.
Ma cinéphilie vogue entre Titanic, La Belle et la Bête et les fantasmes de Tim Burton.
Quentin
Me retrouver

Aussi célèbre soit-il, je n’ai eu l’occasion de découvrir “Love Actually” que la semaine dernière lors de sa diffusion sur M6, et quel bonheur que m’a procuré ce long métrage durant ses 2h10 !. Pour faire simple, il ferait croire en l’amour à n’importe qui. “Love Actually” a bien quelque…

Continuer la lecture