Critique de “Albator, Corsaire de l’espace” par Axel

Albator

Bonjour lecteurs et lectrices,

Le film que je critique aujourd’hui est un film que j’ai vu depuis à peu près 4 semaines, mais cela n’a pas d’importance car j’ai toujours le film assez bien en mémoire pour vous en parler, il s’agit du dernier film d’Albator, corsaire de l’espace d’après les personnages et l’histoire créée par le mythique Leiji Matsumoto. J’ai découvert Albator grâce à la série TV de 78 qui passait à la TV quand j’étais petit, quand je regardais cette série ayant peut être 8 -9 ans j’avais envie de me tirer une balle ! Je trouvais la série vraiment morbide avec une ambiance que je ne supportais pas, la VF et les musiques qui étaient tout simplement horribles et dépressives, autant vous le dire je détestais cet animé et il n’était vraiment pas question que je regarde de nouveau ça. Puis petit à petit je me suis intéressé un peu plus à la Japanimation et voulant regarder les grand classique de ce genre j’ai réessayé de regarder un épisode mais cette fois en Version Originale Japonaise, et je suis immédiatement tombé sous le charme de cet anime, car la série avait vraiment été massacrée par la version française avec des chansons et musiques plus minables les unes que les autres, ainsi que le doublage qui était très irrespectueux par rapport à l’œuvre originale. Donc voilà on peut dire que maintenant je suis un grand fan d’Albator, donc je redoutais ce nouveau film entièrement en 3D est ce que j’avais raison de douter sur cette version ? Vous allez le découvrir dans la suite de la critique.

La réalisation est juste exceptionnelle ! Le meilleur point du film (et oui j’ose le dire dès le début), il faut dire qu’ils non pas lésiner sur les moyens techniques pour nous en mettre plein les yeux, la 3D est superbe à tout point de vue, les vaisseaux les décors et les personnages sont d’une beauté incroyable, mais car il faut que je mette un mais ici, je pense que ce film doit se voir au plus vite, car la 3D réaliste à ses avantages mais à un énorme inconvénient c’est que dans 3 à 4 ans le film sera très largement dépassé techniquement et paraîtra extrêmement daté, j’en prend pour exemple Final Fantasy les créatures de l’esprit qui a très mal vieilli et qui est difficile à regarder aujourd’hui. Donc si vous voulez voir ce film ne tarder pas trop car il sera dans le même cas dans 4 ans ; sinon le montage, la réalisation tout est classique dans les standard des productions 3D actuelles, je n’ai rien à dire de plus sur ce point, cela dit passons au point suivant.

Les acteurs, je ne peux pas tellement en parler car il s’agit d’un doublage et qu’en plus j’ai subi le film en version Française, la seule voix à peu près potable est celle d’Albator et j’ai envie de dire heureusement mais sinon le doublage français est d’une qualité assez médiocre pour tous les autres personnages, qui ne mettent aucune émotion dans leurs voix et c’est un des principal problème du film, c’est que l’on ne s’attache à aucun personnages, on reste indifférent devant l’écran et le mauvais doublage français en fait une expérience encore moins appréciable qu’elle est déjà de base. De ce que j’ai pu entendre des bandes annonces en Japonais, les voix sont vraiment 100 fois supérieures à la version française. Donc après avoir cassé les doubleurs français du film, je vais m’attaquer au gros morceau, l’histoire.

Donc on arrive à ce point si redouté, est ce que le film à une histoire intéressante ou pas ? Est-ce qu’on reste scotché à l’écran devant les 1H50 du film ? Si vous avez écouté le podcast vous savez déjà ma réponse à ces questions…. Non ! Et pour vous prouver ce « Non », je me suis endormi à quasiment 3 reprises durant le film, il est bourré d’action à un point qu’au bout d’un moment cela devient ennuyeux et le film souffre d’une baisse de rythme conséquente au beau milieu du film, ce qui rend le film d’un ennui mortel ou on a juste envie de dormir, c’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé trois fois, il s’agissait vraiment de la première fois que je m’endormais au cinéma. Il faut vraiment qu’un film soit ennuyeux et que je sois très fatigué pour que cela arrive, au désavantage du film je n’étais pas le moins du monde fatigué en rentrant dans la salle de cinéma, j’étais au contraire très enthousiaste à l’idée de voir ce film, mais finalement j’ai été assez déçu par l’histoire et la fin, qui, est extrêmement prévisible, durant tout le film je me répétais « Non ils n’oseront pas faire quelques choses d’aussi simple, d’aussi prévisible mais qui finalement mettrons les fans en colère ». Et bien mesdames et messieurs ils l’on fait, ils ont mis les pieds dans le plats très profondément et fait en même temps un gros doigt d’honneur à tous les fans de la première heure en réinventant tout une mythologie si bien développée lors de toutes les séries mettant en scène Albator ; d’accord Star Trek de JJ Abrams a aussi fait la même chose, mais il l’a fait de manière beaucoup plus intelligente et recherchée que dans ce film avec une matériel de base respecté et des personnages toujours aussi intéressant à suivre, ici aucun des personnages secondaires ou principaux ne sont exploités à leurs juste valeur, on suit des modèle 3D certes jolis mais sans âme pour lesquels on a vraiment aucun intérêt et où on supplie que le film se termine bientôt. Voilà pour l’histoire qui comme vous avez pu le comprendre n’était vraiment pas superbe, et maintenant on passe au dernier point.

La musique, Où sont passé les musiques enchanteresses et magnifiques de la version Japonaise de l’anime ? Et bien comme ils ont décidés de gâcher encore plus la franchise, ils ont remplacés toutes les magnifiques musiques et chansons Japonaises par une musique des plus génériques, on a l’impression d’avoir écouté cette musique des milliards de fois, et ici elle nous est resservit sans grand intérêt, à la limite de l’overdose où on sent que l’on va vomir tellement on ne peut plus supporter cette musique. Et bien c’est ce qui caractérise le mieux la Bande Originale d’Albator qui est certes épique mais sans aucun effort d’imagination, cette musique a été créée parce qu’il fallait une BO, sans but artistique, et les Japonais auraient pu saisir leurs chances pour faire quelque chose de mieux et qui aurait changer des productions Américaines. La Seule bonne note ici est la chanson de fin qui est une chanson Japonaise très agréable à écouter et que l’on aurait aimé avoir durant le film.

On arrive à la conclusion, qui est très mitigée, quand je suis sorti de la salle j’étais heureux que cela s’arrête, je n’ai pas passé un très bon moment en voyant ce film, je m’y suis ennuyé et totalement désintéressé au bout d’une heure et je ne voudrais plus jamais revoir ce film car il a été une énorme déception personnelle du fait que j’en attendais beaucoup et que finalement je sois sorti avec pas grand-chose à part un sentiment de colère et de déception. Voilà c’était ma critique d’Albator, je ne vous le conseille pas mais si après tout ce que je vous ai dit ce film vous donne encore envie ou si vous l’avez vu et que vous partagez ou non mon avis, merci de partager vos penseés et expériences dans les commentaires, je me ferais une joie de lire chacun d’entre eux !

Et je vous dis à la prochaine pour une autres critique, qui sera, je l’espère, sur un meilleur film qu’aujourd’hui.

Axel (Critique du Blog)

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
Axel
Me retrouver

Axel

Le cinéma semble être une addiction dont on ne se débarrasse pas facilement. C'est pour partager cette passion que j'ai créé ce site, vous pouvez me lire dans les critiques que j'écris et aussi m'écouter dans les émissions audio produites par MoviesNerd.
Axel
Me retrouver
Axel

Axel

Le cinéma semble être une addiction dont on ne se débarrasse pas facilement. C'est pour partager cette passion que j'ai créé ce site, vous pouvez me lire dans les critiques que j'écris et aussi m'écouter dans les émissions audio produites par MoviesNerd.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *