Critique de “Divergente” par E-Stark

Divergent-Movie-Wallpaper

Kate-WInslet-in-film-Divergent“Je veux que ton choix corresponde à ce que tu es, je veux que tu trouves ta place, pas sur un coup de tête et pas en souhaitant être quelqu’un d’autre. Mais parce que toi seul sais qui tu es réellement. Je veux que tu choisisse avec sagesse, et je sais que tu le feras.”

Kate Winslet – “Divergente” de Neil Burger (2014)

La bande-annonce m’avait plutôt intriguée, j’avoue être assez friand de ce genre de films ciblés ado(lescentes), en raison de leur trop faible ambition ils ont d’ailleurs tendance à faire partie de mes plaisirs coupables. Mais pour “Divergente”, sans l’attendre de pied ferme, j’étais curieux, notamment en ce qui concerne ce que le film semblait proposer …

On ne peut décemment pas dire que le film est mauvais, bien au contraire puisqu’il possède de vraies qualités, notamment en terme de décors et sonorités. Cependant on peut en revanche tiquer un peu sur les trop grosses ficelles qui tiennent le scénario. Car il y a quelque chose d’assez contradictoire dans cet ensemble, le film met en avant une jeune fille forte (c’est la mode dans les blockbusters modernes, sauf chez ce gros beauf de Michael Bay), et c’est une bonne chose d’ailleurs, car il est important de montrer que la femme n’est pas là que pour être une potiche qui tombe amoureuse du premier venu. Malgré tout il demeure ici un problème, car si le film tend justement à vouloir casser les barrières et franchir certaines limites, il s’avère dans certains pans bien trop sage.
Le jeu de contraste entre le blockbuster empreint d’une certaine profondeur (société rude et réaliste, destins scellés, méthodes d’entraînement extrêmes … etc), on retrouve aussi tout ce qui pénalise en général les films de ce genre: la trame amoureuse trop simplette.

divergent-movie-teaser-shailene-woodley-trisTris est une jeune fille qui ne fait pas exception à la règle, elle va choisir le clan des bad-boys justiciers et des beaux gosses, elle va devenir une warrior dont le destin de Divergente va être de renverser un pouvoir (coucou Katniss !), et forcément elle s’avère aussi forte qu’elle pouvait être simplette au départ. On peut bien sûr être un minimum indulgent, car ce genre de personnage est utile pour permettre au public visé de s’identifier. Mais ce que les scénaristes ne semblent pas parvenir à se mettre en tête, c’est que la base d’un personnage peut être la même sans qu’on la dénature en l’étoffant. Tout ceci vient pénaliser “Divergente” qui était pourtant un film plein de promesses dans sa première partie.
On peut aussi parler du rythme du film qui n’est pas toujours très bien géré, notamment en ce qui concerne la phase d’exposition qui s’avère trop courte, alors que l’entraînement de Tris est quant à lui trop long. Évidemment cela vient justifier le fait que le personnage soit une vraie guerrière à la fin du film, mais tout de même, le public n’est pas si con que cela pour comprendre. En terme de mise en scène c’est également assez simple, rien de bien surprenant même si les images restent belles. Les acteurs ne sont pas non plus mauvais, j’avais personnellement quelques réserves sur Shailene Woodley, et elle s’avère pourtant assez juste et convaincante, ce qui est un plus. Elle fait même de l’ombre à Theo James qui au premier abord semble plus charismatique, et qui au final s’avère être un acteur en demi teinte.
Malgré tout je dois avouer que personnellement je me suis plutôt laissé prendre au jeu, le film ne m’a pas déplu malgré son côté “Hunger Games Bis”, cependant je ne peux que lui reconnaître d’avoir quelques défauts assez problématiques. L’univers m’a quant à lui beaucoup plu, car il s’avère cohérent et le film ne le rend jamais irréaliste, en résulte donc une vraie force de narration.

a129
Plein de bonnes intentions c’est indéniable, mais jonchés de petits défauts qui font tâche. Malgré tout nous sommes loin de ce que l’on nomme parfois à tort, un mauvais film. Il ne s’agit pas du même réalisateur pour le prochain film il me semble, alors peut-être que ces erreurs seront corrigées ? Wait and see …

Ma note : 6/10

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver
E-Stark

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma. Bonne lecture ... ou pas !

3 commentaires

  1. « Hunger Games Bis » je m’étais dit pareil (j’adore les deux sagas) ! Sauf que depuis Insurgentj’ai été agréablement surpris (n’ayant pas lu les livres) que ce n’était pas calqué sur Hunger-Games mais bel et bien (très) différent ^^

    • Oui c’est vrai, même si le second volet fait quand même très “réchauffé” par rapport au premier. Je ne suis pas fan de Hunger Games, mais si j’avais à choisir avec Divergente, mon choix se tournerait quand même vers la première option. Cinématographiquement Hunger Games est plus intéressant 🙂

      • C’est vrai que les films ne rendent pas totalement justice aux livres quand même ^^
        Déjà dans Insurgent il y a eu un nombres incalculables de libertés prisent incompréhensible.. c’est dommage 🙁 mais j’ai quand même adoré ! Je suis un bon spectateur comme tu le sais 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *