Critique de “Nos étoiles contraires” par Quentin

The fault in our star

“Nos étoiles contraires” de Josh Boone, sorti le 20 Août 2014 dans les salles françaises, avec Shailene Woodley, Ansel Elgort, Laura Dern, Willem Dafoe, Nat Wolff, …

Synopsis : Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d’un groupe de soutien pour les malades du cancer.

Augustus Waters (Ansel Elgort), Isaac (Nat Wolff) & Hazel Grace Lancaster (Shailene Woodley).

Augustus Waters (Ansel Elgort), Isaac (Nat Wolff) & Hazel Grace Lancaster (Shailene Woodley).

Le livre m’avait déjà conquis il y a quelques mois, j’en attendais donc beaucoup de son adaptation cinématographique, même si la crainte de voir un film s’appuyant uniquement sur des acquis était bien là. Le long métrage aurait pu se contenter d’être un mélo inutile, tire-larmes et fade, il n’en est rien. Un film sur la vie avant d’être un film d’amour, “Nos étoiles contraires” représente le haut du panier des “teen movie”. Alors je ne vais pas vous mentir, oui il y a un peu de niaiserie (mais alors vraiment un peu), mais c’est à un long métrage sincère affrontant la maladie avec réalisme et originalité auquel nous avons affaire. La grande qualité du film est le jeu des acteurs. Shailene Woodley est ici toute en justesse, pleine de talent et de grâce tandis qu’ Ansel Elgort est une véritable révélation : drôle et plein de charme, le film lui laisse l’occasion de montrer tout son talent là où il était clairement en retrait dans le blockbuster sorti en Avril dernier “Divergente”. On s’attache à ce couple, on rit, on pleure et on aime avec eux au point de ne plus vouloir les quitter.

Le duo à Amsterdam.

Le duo à Amsterdam. 1/2

Les seconds rôles ne sont pas en reste pour autant, je ne vous révélerais rien sur le personnage de Willem Dafoe qui constitue LA surprise du long métrage mais il est vraiment très bon en Peter Van Houten. Laura Dern est également excellente, tout comme Nat Wolff, qui incarne Isaac. Niveau mise en scène, c’est truffé de bonnes petites idées, la scène où Hazel gravit les escaliers de la maison d’Anne Franck est sublime si il fallait citer un exemple. Le tout étant secondé par une photographie agréable et sobre. L’écriture du film est soignée, maligne et mordante, pleine d’ironie et digne du charme de teen movie comme “Le Monde de Charlie” ou encore “Juno”.

Le duo à Amsterdam. 2/2

Le duo à Amsterdam. 2/2

La bande originale est superbe ! d’Ed Sheeran à Birdy, c’est un véritable plaisir, les scores sont également géniaux, celui de la scène des éloges est vraiment excellent tout comme celui de la scène chez Anne Franck. “Nos étoiles contraires” est un condensé de bonheur et d’émotion en 2h05, qui parlera au public adolescent auquel il est destiné (et donc je fais parti), voir même au delà de ça. Allez-y sans aucuns à priori et laissez vous surprendre, vous ne regretterez pas le voyage.

Note : 4/5

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
Quentin
Me retrouver

Quentin

17 ans. Un peu trop accro au 7ème art, au citron et à Depeche Mode.

Quentin en 10 films :
Roméo + Juliette (1996)
La Belle et la Bête (1991)
Titanic (1997)
Shrek 2 (2004)
Edward aux mains d'argent (1990)
L'Empire contre-attaque (1980)
The Dark Knight, le chevalier noir (2008)
Ghost (1990)
Vaiana, la légende du bout du monde (2016)
Le Secret de Brokeback Mountain (2005)
Quentin
Me retrouver
Quentin

Quentin

17 ans. Un peu trop accro au 7ème art, au citron et à Depeche Mode. Quentin en 10 films : Roméo + Juliette (1996) La Belle et la Bête (1991) Titanic (1997) Shrek 2 (2004) Edward aux mains d'argent (1990) L'Empire contre-attaque (1980) The Dark Knight, le chevalier noir (2008) Ghost (1990) Vaiana, la légende du bout du monde (2016) Le Secret de Brokeback Mountain (2005)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *