Critique FLASH de “Rock’N’ Roll” par E-Stark

“Mais Camille pourquoi t’as dit que j’étais ringard ?!”

Guillaume Canet à Camille Rowe – “Rock’N’ Roll” de Guillaume Canet (2017)

En général j’aime plutôt bien les films de Guillaume Canet, j’adore Les Petits Mouchoirs par exemple et Ne le dis à personne était un excellent polar. La bande-annonce de Rock’n’ Roll m’a fait esquisser plusieurs sourires alors je partais confiant.

Malheureusement si Rock’n’ Roll possède quelques bons moments, l’ensemble demeure assez plan-plan et c’est bien dommage. J’aurais aimé plus de folie, d’humour noir et de sarcasme. Canet derrière sa caméra manque finalement un peu d’auto-dérision et cela pénalise son film. On apprécie malgré tout le côté décalé du projet, mais dans l’ensemble c’est bien trop sage.

Certains passages marquent tout de même, notamment la scène de la paralysie faciale, l’anniversaire de Lucien ou bien encore Marion Cotillard affublée d’un accent québécois à couper au couteau. Finalement c’est peut-être même Marion qui s’avère la plus drôle dans tout cela, elle fait preuve d’auto-dérision, elle. La scène chez Johnny Hallyday est aussi assez drôle je dois l’avouer.

Contrebalancé par des nuances trop gentillettes, ce Rock’n’ Roll manque de piquant et de folie, Guillaume Canet ne réussi pas vraiment son challenge malgré quelques instants assez savoureux qui dévoilent tout le potentiel gâché du film. Dommage.

Ma note : 5/10

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver
E-Stark

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma. Bonne lecture ... ou pas !

Laisser un commentaire