Critique “Les Gardiens de la Galaxie” par E-Stark

1406305709_lineup_final_UK

guardians-of-the-galaxy-groot-vin-diesel“Je s’appelle Groot.”

Vin Diesel dans le rôle de Groot – “Les Gardiens de la Galaxie” de James Gunn (2014)

Oui j’ai vu “Les Gardiens de la Galaxie” en français, je n’ai pas eu le choix et j’en suis désolé. Cependant cela n’enlève rien au film, bien au contraire. Car en effet le dernier Marvel marque un cap dans les productions de la franchise, “Les Gardiens de la Galaxie” pourrait bien devenir un film générationnel.

XXX GUARDIANS-GALAXY-MOV-JY-0691.JPG A ENTAvec Marvel j’ai maintenant compris qu’il fallait s’attendre à tout les concernant. Ils sont capables du meilleur (“Avengers”), mais aussi du ratage (“Captain America : First Avenger”), alors quand un film comme “Les Gardiens de la Galaxie”, issu de l’univers des comics Marvel, pointe le bout de son nez, on peut (comme je l’ai dit plus haut) s’attendre à tout.
Finalement c’est un film d’une générosité monstrueuse que nous offre en ce mois d’Août 2014 les studios Marvel. Une chose est sûre c’est que le film est surprenant, la première bande-annonce donnait déjà le ton, mais le résultat final va encore plus loin. L’univers que propose le film est très fouillé, on pense très vite à la richesse de “Star Wars” d’ailleurs. “Les Gardiens de la Galaxie” possède pratiquement le même potentiel pour devenir une nouvelle référence dans le genre SF. La sensation de ne survoler que la face émergée de l’iceberg se fait sentir, nul doute que cet univers riche se développe au fil des autres films.

Guardians-of-the-Galaxy-4La mise en scène de James Gunn prend le temps de mettre en place les personnages, et c’est un plus car il y avait tout de même un nombre conséquent de choses à dire à leur sujet. De plus ces personnages qui sont issus de diverses races, possèdent un vrai charisme, si bien que l’attachement se fait sans problème. La raison à cela est due notamment à un parti prit visuel judicieux et intéressant. Rocket Racoon et Groot, interprétés respectivement par Bradley Cooper et Vin Diesel, sont tous les deux des personnages numériques, cependant un vrai effort a été apporté à la dimension réaliste de ces derniers. Gamora et Drax sont des êtres humanoïdes, et c’est un plaisir de voir que les différences physiques qu’ils ont avec les humains, sont ici représentées par du maquillage plutôt que par des modifications numériques. Cela confère au film une aura plus tangible, et accessoirement un côté old school très appréciable qui rappelle les films des années 80. L’une des grandes forces du film réside d’ailleurs dans ces choix artistiques, et le subtil dosage entre les effets numériques et les maquillages. Car ne nous y trompons pas, mais “Les Gardiens de la Galaxie” parvient sans mal à donner toute ses lettres de noblesses au genre de la SF; Explosions et grands moments épiques sont au rendez-vous, dans ce film décidément aussi divertissant que drôle.

zoe-saldana-gamora-guardians-of-the-galaxy2Parlons de l’humour justement, il est ici savamment distillé. Nous ne somme pas face aux blagues balourdes du “Thor” de Kenneth Branagh. Marvel instaure ici un humour plus trash, plus cru, mais délicieux. Les répliques cultes ne manquent pas, et la caractérisation des personnages est suffisamment recherchée pour que ces derniers deviennent emblématiques.
Le scénario quant à lui à beau ne pas être aussi dantesque que l’on aurait pu l’espérer, il faut tout de même avouer qu’il s’avère correct pour introduire ces nouveaux personnages. Un manque de surprise se fait tout de même un peu ressentir, mais “Les Gardiens de la Galaxie” n’est clairement pas un film qui cherche à instaurer de grands enjeux, mais bien à faire découvrir au public néophyte, une partie encore inconnue de l’univers que développe Marvel à travers ses comics.

guardians-of-the-galaxy-movie-still-12On pourrait penser qu’il s’agit-là d’une coquille vide, mais ce n’est pas le cas, car le film possède de vraies dimensions dramatiques et humoristiques. Cet ensemble fonctionne notamment grâce à une bonne écriture et une bonne narration de l’oeuvre. Les acteurs apportent aussi beaucoup, Chris Pratt se démarque des autres, et une belle carrière semble se profiler pour lui, la futur tête d’affiche de “Jurassic World” s’avère pour l’instant prometteuse.

Malgré tout je ne peux pas terminer cette critique sans évoquer cette sensation que j’ai eu à la sortie du film. Car malgré le fait que je me sois littéralement éclaté, je n’ai pas vraiment eu la sensation de voir un film de super-héros. Peut-être que cela est dû au fait qu’il ne s’agit-là que d’introduire ces nouveaux personnages, et que leur histoire n’est pas encore directement liée à celle des Avengers. Mais ce n’est vraiment qu’un détail, le film en lui-même vaut largement son pesant de pop-corn.

XXX GUARDIANS-GALAXY-MOV-JY-0704.JPG A ENT

Alors voici donc l’une des très bonnes surprises de l’été, “Les Gardiens de la Galaxie” tient toutes ses promesses. Le blockbuster s’avère drôle, ultra divertissant et pop-corn à fond la caisse, reste maintenant à voir comment les studios Marvel vont relier tout cela à l’univers Terrestre déjà développé dans les autres films de la franchise.

Ma note: 8,5/10

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux:
E-Stark
Me retrouver

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma.

Bonne lecture ... ou pas !
E-Stark
Me retrouver
E-Stark

E-Stark

Cinéphile parfois cinéphage, j'aime écrire et lire des critiques. Je voue un véritable culte à Terrence Malick et Tim Burton, mais je suis d'une manière générale assez éclectique en matière de cinéma. Bonne lecture ... ou pas !

2 commentaires

  1. Assez d’acord avec ta critique dans l’ensemble, pour ma part un excellent divertissement et enfin l’un des meilleurs films de la franchise Marvel après les grosse déceptions de “Thor 2” et “Avengers”, et surtout des suites sans intéret des deux reboot de “Spiderman” 2 films totalement inutiles. Mis a part un mechant peu charismatique, “les gardiens” est un régal pour les yeux, de ses sfx aux 4 héros du film,que je considère attachants, l’histoire est sympa, et la mise en scène de Gunn possède un cachet vraiment interessant, avec une énergie communicative. Mon préféré de l’été avec “Godzilla” qui lui aussi fait oublier le triste navet que Emmerich avait osé pondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *